Les travaux

2016

– Enrochements (inondations de 2014) de Pradels et Julio, 74000€
– Jardin du souvenir : demande de subvention en cours pour l’accessibilité et la sécurisation, 13000€
– Eclairage public : dernière tranche du remplacement des lampes à économie d’énergie à Violgues et Camproger, 9000€. Il restera pour 2018 la mise aux normes des coffrets d’alimentation.
– Elargissement de la voirie RD14E au niveau de La Fontésie
– Visite des hameaux : ces petits travaux recensés avec les habitants sont réalisés à 50% grâce aux compétences de nos employés communaux. Ils se poursuivront en 2017 mais « si chaque habitant, en fonction de ses moyens physiques accomplit un peu de travail à caractère général dans son petit périmètre, notre cadre de vie s’en trouvera amélioré » comme nous l’a si bien dit notre Maire, Bernard Fontes, lors de ses vœux.

2017

– Eau potable (DUP) : demande de financement pour la mise aux normes et la protection des captages de Julio et de Pestous (Vergnes), la création de deux réservoirs, au Cros et à Julio et le changement de certaines canalisations vétustes au Cros, au Mas du Gua et à Violgues. Le coût de l’opération est évalué à 400 000€.
– Accessibilité des bâtiments communaux : demande de subventions pour la mise en conformité de la salle polyvalente, du cimetière, de la bibliothèque, 53000€ sur 3 ans. Pour l’agence postale et l’église, les travaux ne pouvant pas techniquement se faire, des demandes de dérogations ont été déposées.
– Entretien des bâtiments communaux : réfection de la partie ancienne de la toiture de l’église, 10900€.
– Parking de Violgues : 6900€

En cours…

– Amélioration de la place de la mairie avec la destruction de l’ancien lavoir, tout en gardant un point d’eau et la rénovation de la façade de l’église et de la sacristie.
– Plan Local d’Urbanisme : le conseil municipal a délibéré pour refuser son transfert à la nouvelle intercommunalité et poursuit son élaboration, assisté par un cabinet d’études. Des mesures des voies communales ont été faîtes dans tous les hameaux, afin de finaliser le zonage avec des données précises.
– Programme zéro phytosanitaires : dès 2016, la commune s’est engagée dans cette interdiction de l’utilisation de produits phytosanitaires (obligation au 1er janvier 2017 pour les espaces publics et au 1er janvier 2019 pour les espaces privés). Avec le soutien du Parc Naturel Régional du Haut Languedoc, une étude de financement pour l’achat de matériel alternatif est en cours, les débroussailleuses se révèlent être d’une efficacité limitée face à la grandeur de notre territoire. L’effort collectif pour lutter contre les mauvaises herbes autour de chez vous est le bienvenu.

* Les subventions (Etat, Département, Région, Agence de l’Eau et Hérault Energie) varient entre 70 et 80%